Présidentielles 2022 : Dans le Westhoek, Marine Le Pen et Emmanuel Macron arrivent en tête

À l’instar du reste de la France, les flamands étaient appelés à voter pour le premier tour des élections présidentielles, dimanche 10 avril. Au cours de cette journée, les habitants du territoire ont ainsi désigné les deux candidats qui accèderont, dans deux semaines, au duel qui désignera le prochain Président de la République. Ce lundi soir, le dépouillement est désormais terminé dans l’ensemble des bureaux de vote et le ministère de l’Intérieur a communiqué les résultats définitifs. Voici les principaux chiffres à retenir de ce premier jour de consultation dans le Westhoek.

Marine Le Pen et Emmanuel Marcon distancent Jean-Luc Mélenchon

Résultats du premier tour du scrutin dans l’arrondissement de Dunkerque – © Flandre Presse

De la vallée de la Lys à l’arrière-pays maritime et des monts de Flandre aux plages de la mer du Nord, les électeurs se sont prononcés irrévocablement. Selon les données divulguées par le ministère de l’Intérieur, la candidate du Rassemblement National arrive largement en tête avec 33,81% des suffrages exprimés. Elle est suivie par le Président sortant, qui récolte 26,36% des voix et devance largement le candidat de l’Union populaire (17,62%). Les autres prétendants, quant à eux, plafonnent sous la barre des 10%.

Ces résultats locaux ne contrastent pas beaucoup avec la tendance nationale. Seule l’avance très confortable prise par la candidate d’extrême-droite semble constituer une différence. En 2017 déjà, Marine Le Pen avait récolté 31,75% des suffrages dans le Westhoek. Cependant, Emmanuel Macron (18,15%) ne se positionnait qu’en troisième position, derrière Jean-Luc Mélenchon (19,34%).

Une abstention en hausse

Taux d’abstention au premier tour du scrutin dans le Westhoek – © Flandre Presse

Le dernier chiffre à retenir concerne celui de l’abstention. Selon les résultats définitifs communiqués ce lundi, elle s’élèverait à 26,58% dans les communes de Flandre maritime, de Flandre intérieure et dans la haute-vallée de la Lys. Il y a cinq ans, en 2017, le taux d’abstention se situait à 20,28% lors du premier tour.

Les habitants du Westhoek se sont également moins mobilisés que dans le reste du pays où le taux d’abstention est évalué à 25,1%.

Les chiffres définitifs de l’abstention dans le Westhoek

Quitter la version mobile