ACTUALITÉSJUSTICEMÉTROPOLE EUROPÉENNE DE LILLESOCIALSOCIÉTÉ

Le secrétaire départemental de la CGT du Nord placé en garde à vue pour « apologie du terrorisme »

Le milieu syndical flamand est en émoi. Vers 6h vendredi matin, le secrétaire départemental de la CGT du Nord a été interpellé à son domicile de Valenciennes, dans le Hainaut. Emmené au commissariat central de Lille (Rijsel), il est actuellement en garde à vue pour « apologie du terrorisme ». La justice reprocherait à Jean-Paul Delescaut la diffusion le 10 octobre d’un tract évoquant le conflit en cours au Proche-Orient. « Les horreurs de l’occupation illégale (par Israël ndlr) se sont accumulées. Depuis samedi, elles reçoivent les réponses qu’elles ont provoquées », était-il écrit sur le document.

Un peu plus tard dans la matinée, la structure nationale de la CGT a réagi. Dans un communiqué publié vendredi matin, elle indique que « l’union départementale CGT 59 a dénoncé et condamné les crimes commis contre toutes les victimes civiles, et affirmé son pacifisme ». Pas sûr néanmoins que cela suffise à lui éviter des poursuites dans un moment où le gouvernement veut afficher sa fermeté face au terrorisme. Par ailleurs, il est à noter que la coordinatrice de l’union départementale a elle aussi été arrêtée par la police.

En réaction, plusieurs élus de gauche ont affiché leur indignation. Les députés insoumis Adrien Quatennens et David Guiraud lui ont immédiatement apporté leur soutien. Il en est de même pour plusieurs dizaines de militants et cadres du syndicat qui se sont rassemblés devant le commissariat de la capitale des Flandres.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.