Le flamand de nouveau enseigné à partir de septembre, ses défenseurs saluent des échanges « constructifs »

Plus que jamais sous pression depuis l’adoption de la « Loi Molac » et la récente manifestation qui s’est tenue le 29 mai dernier, le rectorat de l’Académie de Lille (Rijsel) a finalement reçu une délégation défenseurs de la langue flamande. Composée de membres de l’ILRF et de plusieurs élus du territoire, cette dernière s’est entretenue avec la rectrice et ses proches collaborateurs.

Nouveau point d’étape dans un mois

Réaffirmant son dernier engagement à réinstaurer l’enseignement du flamand dans les établissements scolaires de Flandre française, Valérie Cabuil a annoncé que le recrutement et la formation de professeurs dédiés était en cours. Sur sa page Facebook, l’Institut de la Langue Régionale Flamande a déclaré que le dialecte régional serait de nouveau enseigné « de l’école primaire au lycée », ainsi que « dans le cadre de la formation professionnelle » dans le courant du mois de septembre prochain. Les candidats qui ont postulé au début de l’année « seront reçus très prochainement pour validation ». Les blocages qui, jusque-là, ne permettaient aucune réelle avancée, semblant désormais partiellement levés, Jean-Paul Couché donne rendez-vous dans un mois pour « un nouveau point d’étape ».

Quitter la version mobile