La sécheresse régresse, toutes les restrictions levées sur les monts de Flandre et la vallée de l’Yser

L’étau se desserre sur l’usage de l’eau. Placé en « vigilance renforcée » depuis le 14 avril dernier, le bassin versant de l’Yser retrouve des couleurs. Pour cause, les précipitations qui se sont abattues récemment sur la Flandre ont contribué à faire remonter le niveau des nappes phréatiques. Sur le site gouvernemental ‘Propluvia’, les autorités annoncent que « la situation hydrographique s’est globalement améliorée » sur ce secteur. Désormais, c’est donc l’ensemble de notre territoire qui se retrouve en « vigilance » sécheresse.

Car si certaines réserves d’eau ont pu retrouver des niveaux acceptables, la ressource n’est pas inépuisable, et l’on redoute le manque de pluies hivernales. Dans un communiqué, la préfecture indique que « les conditions météorologiques de l’hiver 2022-203 n’ont pas permis une recharge suffisante des nappes d’eau souterraine ». Bien que toutes les restrictions en place depuis près de six mois soient désormais levées, les habitants sont toujours invités à rester raisonnables dans leur usage de l’eau.

Quitter la version mobile