ACTUALITÉSARMENTIÈRES - VALLÉE DE LA LYSBAILLEUL - MONTS DE FLANDREDUNKERQUE - DUNES DE FLANDREFRANCE-MONDEHAZEBROUCK - COEUR DE FLANDREMÉTROPOLE EUROPÉENNE DE LILLEWORMHOUT - HAUTS DE FLANDRE

Invasion russe de l’Ukraine : En Flandre, la solidarité s’organise pour venir en aide aux réfugiés

Encore profondément marquée par les conflits armés qui se sont déroulés sur son sol au vingtième siècle, la Flandre partage plus que jamais le sort que subissent les ukrainiens. Alors que les combats s’intensifient autour de Kyiv (nom ukranien de Kiev ndlr) et Kharkiv notamment, la population et les collectivités locales s’organisent pour venir en aide au pays agressé par la Russie depuis presque une semaine et à sa population désemparée.

La solidarité s’organise dans toute la Flandre

Depuis quelques jours, les initiatives diverses se multiplient. De la métropole lilloise à la mer du Nord, de nombreuses collectes de vivres, de matériaux ou de mobiliers sont en cours ou vont se dérouler prochainement partout dans notre territoire. Dans un autre élan, certaines communes proposent des solutions d’hébergement.

Les métropolitains lillois appelés à héberger des réfugiés

Autour de la capitale des Flandres, les habitants sont appelés à faire don de leur hospitalité. Plusieurs communes appellent leurs populations à accueillir des réfugiés sous leurs toits. C’est notamment le cas à Lille (Rijsel) dont la maire, Martine Aubry, est pleinement mobilisée. Plus au nord, à Marcq-En-Barœul (Marck-bij-Rijssel), une course hippique sera organisée à l’hippodrome des Flandres. Cet événement caritatif doit permettre de recueillir des fonds. Ces derniers seront employés à destination des populations qui ont fui leur pays.

Des collectes à Nieppe et dans le dunkerquois

En Flandre intérieure, les habitants de Nieppe (Niepkerke) et de ses environs pourront donner des produits de première nécessité. Une collecte sera organisée au château le samedi 5 mars, de 11 heures à 17 heures. « Avec la Ville de Nieppe et notre équipe municipale, nous avons souhaité accompagner nos amis ukrainiens contraints de quitter leur pays », annonce la municipalité par la voix maire-adjoint, Jérémy Lenoir.

En haute-vallée de la Lys, la mairie d’Estaires (Stegers) pourrait accueillir des réfugiés ukrainiens. Cette démarche sera engagée si sa ville jumelle polonaise en fait la demande, affirme son maire, Bruno Ficheux.

La population des communes membres de la communauté urbaine de Dunkerque, quant à elle, peut d’ores et déjà se rendre dans les mairies et centres sociaux. Les équipes municipales récoltent actuellement des lits de camps, sacs de couchages ou encore des produits d’hygiène.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.