Inondations : Le niveau de la Lys monte toujours ; Une personne retrouvée morte près de Bailleul

La décrue semble encore loin. Si la pluie a fini par laisser place à un temps ensoleillé, nous ne sommes pas encore tirés d’affaire. En de nombreux endroits du territoire, becques et rivières continuent de déborder et alimentent toujours la crue de la Lys. De quoi susciter des inquiétudes, notamment en Flandre intérieure, où de nouvelles pluies sont attendues dès dimanche.

La Lys continue de déborder ; Des évacuations près de Merville

Samedi 11 novembre, la situation reste donc inquiétante dans plusieurs communes. Car si le niveau de l’Yser semble baisser depuis vendredi soir, il n’en est rien pour la Lys et certains de ses affluents. Autour de Merville (Mergem), le fleuve sort toujours de son lit et déborde largement sur les terres alentours. Depuis la veille et dans la journée, plusieurs habitants du secteur ont été évacués. Dans son dernier bulletin, Vigicrues évoque toujours une « crue importante pour la saison », favorisée par « l’apport de la Lys Amont et des affluents, cumulé aux averses de jeudi et vendredi ». La montée des eaux continuera encore au moins jusque dans la nuit de samedi à dimanche, pour y atteindre « entre 2 mètres 85 et 3 mètres 10 ».

Une femme retrouvée noyée à Outtersteene

En amont, l’eau s’est retirée de plusieurs zones de Saint-Jans-Cappel (Sint-Janskappel) ou encore Steenwerck, mais certaines routes restent fermées. C’est notamment le cas près de Bailleul (Belle), où une sexagénaire a été retrouvée noyée dans sa voiture samedi matin. Selon les premières informations dont nous disposons, la conductrice se serait engagée la nuit dernière sur une voie inondée dans le hameau d’Outtersteene. Son véhicule serait ensuite tombé dans une becque, retenant la victime prisonnière.

La situation météorologique pouvant encore se dégrader, les autorités rappellent que la Flandre reste placée en vigilance orange « crues ». L’alerte est valable au moins jusque dimanche soir.


À toutes fins utiles, voici un rappel de consignes émises par la Préfecture :

Quitter la version mobile