Flandre Presse

Émeutes : Des tensions à Roubaix et 22 interpellations dans le Nord la nuit dernière

La Flandre pourrait bientôt retrouver son calme. Après plusieurs nuits de violences urbaines, la situation semble redevenir contrôlable dans la métropole lilloise. Dans la nuit de dimanche à lundi, les émeutiers avaient presque déserté les rues de la capitale des Flandres. Et si quelques incidents sporadiques étaient observés à Lomme (Olm), les autres secteurs de Lille (Rijsel) restaient en marge de l’agitation.

Finalement, seule la commune de Roubaix (Robaais) a connu de réels troubles comparables aux derniers jours. Lundi 3 juillet, de nouvelles dégradations étaient constatées dans le quartier de l’Epeule et quelques rues de la zone Laënnec. À la prise de service, les lignes de bus Citadine 5, 34, 35, 36 et Z6 étaient déviées dans ces secteurs. Peu avant 7 heures, Ilévia annonçait finalement que l’ensemble des dessertes « circule normalement ».

Dans la matinée, la préfecture du Nord a communiqué sur le bilan du dispositif policier déployé lors de cette cinquième nuit de violences urbaines. Sur Twitter, les autorités annoncent que 22 personnes ont été interpellées dans l’ensemble du département.

Quitter la version mobile