Deux potentielles tempêtes attendues sur la Flandre en fin de semaine

Les conditions météorologiques vont sensiblement se dégrader en Flandre, dans les prochains jours. Selon les dernières prévisions, deux tempêtes pourraient frapper notre territoire à partir du milieu de semaine. Et si la première dépression ne devrait affecter que le littoral de la mer du Nord, la seconde balayerait durement l’intérieur des terres.

Ainsi, un fort coup de vent est attendu à partir de mercredi soir. La tempête Dudley induira des rafales de vent pouvant atteindre 90 à 100, localement 110 à 120 km/h sur la Flandre maritime et 80 à 90, localement 100 km/h au sud des monts de Flandre. La situation se calmera ensuite dans la journée de jeudi 17 février, bien que le vent restera soutenu.

Finalement, un second creusement abordera notre région depuis la Manche. Cette fois, la tempête Eunice n’épargnera aucune contrée. L’anémomètre devrait s’affoler partout dans la journée de vendredi. Nous pourrions relever des bourrasques pouvant atteindre 110 à 120 km/h, localement 130 km/h dans l’intérieur des terres. Sur le littoral, le vent soufflera jusqu’à 140, voire 150 ou 160 km/h dans les zones les plus exposées.

Outre les conséquences directes du vent (rupture de câbles, chutes d’arbres, …), les prévisionnistes alertent également sur de potentielles fortes pluies. Ces dernières pourront favoriser la survenue de crues et d’inondations, notamment en Flandre intérieure et dans la vallée de la Lys.

Pour l’heure, ces prévisions restent toutefois soumises à des incertitudes. L’intensité réelle et le positionnement exact du phénomène ne devraient être connus que quelques heures avant le début de l’épisode. L’évolution de la situation est étroitement surveillée par les autorités qui pourraient prendre des mesures préventives dans les prochaines heures.

Quitter la version mobile