De fortes chaleurs s’abattent sur la Flandre, le territoire placé en vigilance jaune « canicule »

Relativement épargnée par les canicules qui ont frappé la France en juillet et août, la Flandre est rattrapée par les éléments. Depuis le week-end dernier, un soleil de plomb s’abat sur notre territoire, où les températures s’envolent pour dépasser régulièrement les 30 degrés. La tendance devrait se poursuivre jusqu’en début de semaine prochaine, ce qui conduit Météo-France à placer le département du Nord en vigilance jaune ‘canicule’ à partir de vendredi midi.

Des températures dignes d’un mois de juillet

Ce jeudi 7 septembre, les conditions météorologiques sont déjà difficilement supportables. Dès les premières heures de la matinée, l’air se faisait déjà rare, et le thermomètre affichait déjà 15°C à 18°C. De la métropole lilloise à la mer du Nord, les tenues d’été ont remplacé les vêtements de rentrée, et le balai incessant des trains donnait à la gare de Lille-Flandres un air de vacances scolaires. Pour autant, les établissements scolaires accueillaient bien leurs élèves, et les employés ont repris le travail.

À la mi-journée, les salariés les plus avertis avaient déserté leurs postes, adaptés leurs horaires en télétravail ou activé la ventilation des bureaux. Plus à l’ouest, les villages du Westhoek se donnaient des airs d’Andalousie. Rentrés précipitamment, certains habitants restaient cloîtrés derrière leurs volets fermés, attendant le soir pour aérer. Dans l’après-midi, l’air devait devenir réellement caniculaire. Dans l’intérieur des terres, les températures atteignaient 28°C à 31°C, des valeurs 11°C supérieures aux normes de saison. Seul le littoral restait en marge avec un mercure évoluant autour de 25°C à 27°C.

Les plus grandes chaleurs attendues samedi

Dans les prochains jours, cet épisode inhabituel va persister. Vendredi, samedi et dimanche, le beau temps se maintiendra partout sur notre région, où l’air restera étouffant. Selon les dernières prévisions météorologiques, les températures minimales évolueront régulièrement autour de 16°C à 19°C, ce qui perturbera grandement le sommeil de la plupart des flamands. En journée, le mercure pourrait s’envoler bien plus haut, avec des maximales pouvant atteindre 25°C à 28°C sur les plages, et 30°C à 33°C dans l’intérieur des terres. Une pointe à 35°C pourrait même être enregistrée samedi dans certaines parties de la métropole lilloise. Des records de chaleur mensuels seraient alors égalés voire battus dans la région.

L’épisode pourrait finalement prendre fin lundi, avec l’arrivée espérée d’une dégradation maritime, et d’une masse d’air plus fraîche. Orages et pluies pourraient alors faire baisser les températures, qui retrouveraient des niveaux proches de normes de saison.

Quitter la version mobile