ACTUALITÉSBAILLEUL - MONTS DE FLANDREHAZEBROUCK - COEUR DE FLANDREMOBILITÉ
A la Une

Aménagement de la D642 : La reprise des travaux espérée à partir de la fin de l’année 2023

Les travaux de transformation de la D642 en voie rapide sont presque au point mort. Huit ans après l’ouverture du dernier aménagement (le contournement des villages de Borre et Pradelles ndlr), ouvriers et engins continuent de déserter les vallons de la Flandre intérieure. En dépit des effets d’annonce, le sempiternel projet de doublement de la principale route du territoire patine. Depuis deux ans, la succession de crises, l’inflation galopante et l’éternisation de procédures administratives n’aident en rien. Combinés, ces facteurs contraignent le conseil départemental à revoir son calendrier. Pendant ce temps, les 17.000 véhicules, dont environ 1.700 poids-lourds, qui défilent quotidiennement continuent de circuler sur une infrastructure sous-dimensionnée.

Priorité au tronçon reliant l’A25 à Strazeele

La priorité sera donnée à la réalisation du tronçon reliant l’autoroute A25 à Strazeele – © Gaël Autier / Flandre Presse

Entre Méteren et Strazeele, le chantier initialement prévu cette année devrait finalement débuter dans un an. « Le département (…) a déposé sa demande d’autorisation environnementale », explique le conseil départemental. Et la DDTM du Nord, « qui instruit actuellement le dossier », doit rendre sa décision prochainement. Cette démarche administrative préalable à l’engagement des travaux va durer plusieurs mois.

Dans le même temps, divers diagnostics et recherches archéologiques vont être menées sur les emprises nécessaires à la construction de la nouvelle voirie. Depuis ce mardi 13 septembre et durant 8 semaines, une surface totale de 18 hectares va être sondée. Selon toute évidence, le chantier « pourrait être envisagé à partir de fin 2023, sous réserve des différentes autorisations« , précise le Département, qui évoque aujourd’hui « un montant prévisionnel de 39 millions d’euros » pour sa réalisation.

Les travaux sans doute achevés à l’horizon 2030

La chaussée du contournement d’Hazebrouck ne devrait pas être doublée dans l’immédiat – © Gaël Autier / Flandre Presse

Au centre du territoire et de l’axe routier, le contournement d’Hazebrouck restera une simple chaussée pendant au moins plusieurs années. Pour l’heure, son doublement n’est pas priorisé et « les études restent à engager » pour l’engagement d’un tel chantier.

Plus à l’ouest, entre Hazebrouck (Haezebroek) et Arques, le projet n’est pas plus avancé. La réalisation de la voie rapide ne devrait pas démarrer avant au moins 2024 voire 2025. Six commissions communales se sont réunies en juin pour statuer « en faveur d’une opération d’aménagement foncier intercommunale ». Les membres d’une nouvelle commission, inter-communale attendent maintenant d’être nommés par la Chambre d’Agriculture et les communes concernées. Outre cette procédure, « le Département du Nord a réalisé l’étude préalable sur les mesures de compensation collective agricole ». Elle sera complétée « dès que les études techniques et environnementales seront terminées », selon les instances locales. La mise en service de cet aménagement, qui nécessite une enveloppe totale de 96 millions d’euros, ne devrait pas intervenir avant 2028. Une éternité pour les habitants des villages d’Ebblinghem (Appelghem), Renescure (Ruyscheure) et Wallon-Cappel (Waalskappel), où se multiplient les drames.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.